• Accueil
  • > Archives pour octobre 2009

tu t’es regardée dans le miroir?

24102009

0810061visuelsacsamainafrangesmaselection1.jpg

putain ça fait mal, c’est des idioties, mais n’empeche ça me fera pas perdre un gramme. c’est ça faute à elle.




10:10 sans rien

8102009

dyn009original1063976pjpeg26095788052e00d94b821b3558b3df2dcc26c41.jpg

- je trouve que c’est une drôle de manière de me dire que je suis belle. J’ai l’impression que t’y étais pas, t’étais pas dans le personnage.
- ah parce que tu trouves que je joue un rôle quand je te dis que t’es belle?
- non…enfin c’est pas ça..
- si tu viens de le dire
- tu comprends rien
- comment ça j’cromprend rien? je te dis que t’es belle comme je le pense, comme je suis je te le dis, et toi tu me dis que me manière a des défauts, je la complimente et encore ça râle, et en plus moi je comprend rien le comble. enfin c’est sur que je comprend pas ta réaction. tu voulais quoi un sourire béat et des yeux de cocker?
- non, mais c’est juste que j’avais l’impression que t’étais absent, que tu me disais ça comme une putain d’obligation, tu sais si tu le penses pas, t’es pas obligé de le dire.
- mais je le pense, pourquoi je l’aurais dit sinon, pour te faire plaisir, non je suis pas comme ça
- pourquoi tu l’as dit?
- parce que je le pense
- tu dis des foutaises
- t’aimes pas ça les compliments?
- je m’en fiche
- tu mens
- n’importe quoi
- ah j’ai raison
- bon de toute manière c’est l’heure, j’y vais
- tu vois que j’ai raison, t’es belle, t’es belle
- oh et puis merde à la fin, tu veux pas t’arrêtais 30 secondes et t’écouter un peu, ça sonne faux, t’y es pas
- j’y suis pas? tout ça parce que tu veux pas l’entendre, ça sonne faux dans ta tête parce que t’es pas d’accord, mais moi j’en ai rien a fiche, je le pense, je le dis.
- t’es chiant




c’est de la volvic jetée par les fenêtres par bouteille entière et pendant de longues heures, et même que y aurait un type qui ferait des appels de lampe torche et un badaboum qu’on sait pas trop d’où il vient. bref il pleut

8102009

mimeattachment1.jpg

on a fait de l’orage, ça ressemblait pas vraiment à ce qu’on est en train de vivre là, y avait pas de bruit sur le papier, y avait pas l’odeur. le temps se décompose, se déchire et personne ne veut compter avec moi les secondes entre l’éclair et le bruit tumultueux. c’est pas bien grave, je les garde pour moi les chiffres chuchotés avant le vrombissement. d’ailleurs personne pour les prononcer les autres mots ceux qui remettent le sourire quand le projet déborde, tant pis je les garderais pour moi aussi les mots de soutien, j’y travaille, je n’en abuserais pas, c’est comme tout, mais je me les garde bien au chaud, pour les ressortir au moment le plus opportun, quand plus rien n’y fera. mais la volonté d’en être démultiplie le temps de réveil et me laisse le temps de la réflexion, dans ma tête l’idée a bien du mal à germer, faut juste la titiller un peu, qu’elle grandisse, et s’épanouisse. il n’empêche il pleut. et c’est pas calme.




2AEA

4102009

nacholibre.jpg

Ca sent le coton, le brut, le travail acharné et le moelleux du lit qu’on aura trop peu de chance de voir. les deux pieds dans l’affaire, à en résoudre les problèmes à la sherlock holmes. le boulot ça défrise la moustache, heureusement comme aime ça les casse-têtes et les histoires à dormir debout. faudra pas lêcher le morceau, comme une charogne qui veut le dernier mot.







Welcome on Tlcpost |
Bouba la Princesse en live |
laurearnoux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Un regard différent sur l'A...
| Mohamed Romdhane
| thierry kana