ca arrivera

27032010

1776154414.jpg

C’est en relisant ces fichus que l’on se rend compte, que le temps à couru, que l’on ne passe plus par des chemins escarpés pour dire. Parfois ces absurdités qui nous rongent ne font pas les timides et se laissent voir au grand jour, représentation dans un cabaret, mademoiselle montre ses gambettes. C’est que l’autre jour, on aurait juste vu apparaître un bout de jarretelle, furtivement, derrière un rideau au fond d’un couloir. N’entendez rien dans ces mots de rapport avec la ville et les murs, seulement l’expression d’états dans ces fichus qui se laissent beaucoup plus approcher, voir, comme au laisserai une certaine pudeur dans un placard. C’est un peu vrai, sans être l’apothéose des sentiments distingués, on lâche simplement plus facilement un jean a un lac dans ces espaces que l’on côtoie.







Welcome on Tlcpost |
Bouba la Princesse en live |
laurearnoux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Un regard différent sur l'A...
| Mohamed Romdhane
| thierry kana