perdue entre A et B, sujet d’expérimentation, volonté d’analyse d’un apophtegme, rapport à suivre.

9042010

lee.jpg

Chasser, il faut chasser. Ce sont ces mots que l’on pourchasse, pour éviter les battements. Il faut remettre tous les éléments dans leur bon ordre, comprendre la logique de la phrase, et de fait se persuader que les mots sont neutres, et passer son chemin. On veut attraper ces bribes de dialogues, pour les analyser, les disséquer. On attend du résultat, du négatif, ça étoufferai les picotements. Au coeur, la jungle palpite, et chaque parole est un projectile, ce sont des nuages de bruit que l’on amène au laboratoire, et l’on transcrit sans certitude les sons, les mouvements de ces animaux. Après il faut interpréter, sans juger, le plus objectivement possible. Recommencer la procédure, et quand le couperet tombe, tout s’accélère et puis s’arrête, bien heureux que le résultat était l’attendu. Tout se calme, et les mots ne sonnent plus troubles. On prend ces paroles comme celles des autres. C’est la découverte d’une nouvelle espèce à laquelle on peut faire confiance, sans que le pincement naisse. Peut-être aurait-on forcer le résultat que l’on voulait, mais cette hypothèse est bien plus rassurante que voir ces termes flous et féroces, venant nous faire vaciller, et même nous faire convulser de peur et de mort.







Welcome on Tlcpost |
Bouba la Princesse en live |
laurearnoux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Un regard différent sur l'A...
| Mohamed Romdhane
| thierry kana