jump in the world

31 12 2010

miniaffiche2433f8.jpg

Baleine, à tous les étages, alcool dévastateur, bruit, des sonneries qui traversent les pièces, un homme habillé en ballerine. Toi tu réfléchis à rien dans un couloir au rideau rouge. Des tapis indonésiens. Il ne pleut pas. Ce n’est pas la nuit non plus. Les feuilles elles sont partout. On reconnaît le vent. Au loin. Des plantes vivaces dans des pots, de partout cela prolifère. Des pots, des pots. Aucune plante ne touchent réellement le sol. Même nous, nous portons tous des chaussures spéciales. Les routes sont recouvertes de tapis, de moquette, de parquet. Rien nul part nous ne voyons le sol, le vrai. Mais à quoi ressemble vraiment cette affaire, cette chose qui nous abrite. Jamais un bout d’intimité terrestre n’apparaît. La pudeur de celle-ci la perdra. Et là tout à gauche, sur le fond, quand on avance un peu, qu’on s’aventure sur un coin de carpette, on croit apercevoir une faille. Un élément à nu. La peau est à découvert, la terre respire, elle est belle sous cette carapace molletonnée. On en voit peu, la curiosité nous envahit, mais peu à peu on se lasse de sa façon de se cacher. Merde montre nous.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Welcome on Tlcpost |
Bouba la Princesse en live |
laurearnoux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Un regard différent sur l'A...
| Mohamed Romdhane
| thierry kana